Le pont de Louvercy

5 entrée Louvercy-1

La Vesle :
Etat-civil d’une modeste rivière de plaine en milieu calcaire. Son nom provient du gaulois Vidula ou rivière de la forêt à l’époque où la vallée était encore couverte d’arbres. Elle naît à Somme-Vesle (somme soit source) à 153 m d’altitude, traverse une partie du département et va se jeter 146 km (environ) plus bas à Condé-sur-Aisne dans l’Aisne à 43 m d’altitude, puis passe par l’Oise et la Seine.
Au bas de la célèbre fontaine Subé, au centre de la place d’Erlon à Reims, figure l’allégorie de la Vesle avec les trois autres principaux cours d’eau de la Marne. Signe que la rivière a sa place dans la statuaire de la cité des Sacres, même si celle-ci n’a pas été tendre avec l’eau la traversant. Trop longtemps, les rives n’ont servi que de réceptacle à un égout à ciel ouvert aux pestilences honnies, réduisant à néant la belle qualité hydrologique venant de l’amont. Avec des équipements et une charte rigoureuse de l’environnement, les choses ont bien changé.
La Vesle connaît d’autres soucis: des sécheresses totales à répétition depuis l’historique de 1976, un laisser-aller dans le nettoyage du lit relevant des propriétaires riverains, une utilisation abusive qui épuise les réserves d’eau, etc… Il n’empêche que la rivière encore décorée d’une avenante et assez bien conservée, garde un charme bucolique indéniable. Ses méandres attirent encore les amoureux d’une nature tranquille, les pêcheurs à la recherche de truites d’élevage et les ornithologues, jumelles aux aguets, en direction d’une soixantaine d’espèces d’oiseaux.

5 entrée Louvercy-2


Suite de la balade : L’église Saint-Martin
plan2017page5